Responsabilités et droits étudiants

Les étudiants admis au cégep Édouard-Montpetit, s’ils sont en droit de s’attendre à des services de qualité, ont également des devoirs et des responsabilités envers l’établissement et envers son personnel.

Ils sont responsables d’adopter les comportements attendus de toutes personnes qui fréquentent les lieux du Cégep, en vertu du Règlement relatif au code de conduite à l’intention des étudiantes et étudiants, et des usagers du Cégep.

Ils sont également responsables de leurs apprentissages, selon l'article 6.1 de la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (PIÉA).

Les professeurs sont, à leur tour, en droit de s’attendre de la part des étudiants au respect de leur personne et de leurs exigences pédagogiques, de même qu’à un engagement actif des étudiants dans leurs études.

Aucun manquement au respect des professeurs ou de tout autre membre du personnel, notamment violence  verbale ou physique ou autres moyens d’intimidation, ne sera toléré et les étudiants peuvent, dans un tel cas,  être sujets à des sanctions allant de la réprimande à des mesures de suspension ou d’exclusion. Le Cégep a une position de tolérance zéro en cette matière.

Pour en savoir plus sur les mesures de suspension et d'exclusion, consultez : 

Absence d'un étudiant

Des règles existent concernant l’absence ou le retard d’un étudiant à un examen ainsi que pour l’absence prolongée d’un étudiant.

Absence ou retard d’un étudiant à un examen

La présence aux examens est obligatoire. Toute absence non motivée par des raisons graves lors d’une activité évaluée entraîne la note de zéro et un échec à cette évaluation. Selon l’article 5.2.5.1 de la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (PIÉA), « il revient à l’étudiant de prendre les mesures pour rencontrer son enseignant et lui expliquer les motifs de son absence avec pièce justificative à l’appui. Si les motifs sont graves et reconnus comme tels par l’enseignant, des modalités de report de l’activité seront convenues entre l’enseignant et l’étudiant ». Les raisons graves pouvant être considérées sont, par exemple : la maladie (certificat médical), le décès d’un proche (certificat de décès), un événement de force majeure, une activité autorisée par le Cégep et une cause légale (preuve de convocation à la cour).

De plus, la politique indique que « tout retard non justifié de l’étudiant à une activité d’évaluation peut amener l’enseignant à lui refuser le droit de participer à ladite activité ».

Absence prolongée d’un étudiant

Si, pour des raisons graves, vous devez vous absenter pour une période d’une semaine ou plus, vous devez en aviser votre aide pédagogique (API) au Service de l’organisation scolaire dès le premier jour d’absence ou dès que possible (450 679-2631, poste 2407).

  • Pour des raisons exceptionnelles, le Service de l’organisation scolaire peut inscrire la mention IN (incomplet) au bulletin de l’étudiant. La mention IN est permanente. La demande doit être faite auprès du Service de l’organisation scolaire le plus rapidement possible avant la fin de la session. Une demande pour un cours dont le professeur a déclaré un cas de plagiat ne sera pas jugée recevable. La procédure à suivre pour obtenir une mention IN est décrite dans la page Incomplet permanent.
  •  Dans d’autres cas, l’étudiant peut encourir une mention IT (incomplet temporaire) dans son bulletin. Référez-vous à la  Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (PIÉA), article 5.5.1.4, pour en connaître l’application.
Alcool et drogues

Alcool

Vous ne pouvez consommer, servir ou vendre des boissons alcoolisées au Cégep sans avoir obtenu, au préalable, l’autorisation des Affaires étudiantes et communautaires (B-25) ainsi que les permis exigés par la Loi régissant les débits de boissons.

Drogues

Conformément à la loi, la consommation, la distribution et la vente de drogues sont interdites au Cégep et sur ses terrains. Malgré l’entrée en vigueur de la Loi encadrant le cannabis, il demeure interdit, tel que stipulé dans le Règlement relatif au code de conduite à l’intention des étudiantes et étudiants, et des usagers du Cégep, d’être sous l’influence du cannabis, d’en consommer ou d’en posséder, et ce, sous toutes ses formes et sur l’ensemble du terrain du Cégep, incluant le Centre sportif et les stationnements.

Appareils électroniques en classe

L’utilisation d’appareils électroniques à des fins autres que celles prescrites dans un contexte d’enseignement, tels qu’un téléphone cellulaire, une tablette ou un ordinateur portable, est interdite dans les salles de classe, sans autorisation préalable.

Il est interdit de photographier, de filmer ou d’enregistrer, par quelque moyen que ce soit, une personne sur les lieux du Cégep sans son autorisation préalable.

En cas de non-respect de ces consignes, le professeur pourrait exiger que l’appareil soit rangé et, s’il y a récidive après un avertissement formel, pourrait exclure l’étudiant de la classe.

Harcèlement, violence et discrimination

Harcèlement et violence 

Le Cégep s’est doté d’une  Politique pour un milieu d’études et de travail exempt de harcèlement et de violence (PPMÉTEHV)  et d’une  Politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel.

Pour plus d’information sur ces politiques, sur les personnes ressources et sur le traitement des plaintes, consultez le site Web du Cégep.

Il est également possible de joindre le service #Jeveuxenparler  du Cégep, et ce, en tout temps.

Information :

Discrimination

Dans le respect des dispositions de la Charte des droits et libertés de la personne et des droits de la jeunesse, le Cégep reconnaît que « toute personne a droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap ».

Plaintes étudiantes

Selon la  Procédure concernant le traitement des plaintes étudiantes : « Le cégep Édouard-Montpetit considère que professeurs et étudiants sont tous deux responsables, au premier chef, du maintien d’une relation de confiance mutuelle et de rapports respectueux dans leurs relations pédagogiques. Le Cégep reconnaît à l’étudiant le droit de recevoir un enseignement de qualité. Conséquemment, le Cégep a la responsabilité de rendre claire la procédure par laquelle un étudiant peut faire connaître aux autorités son insatisfaction ou encore demander le règlement d’un litige qui pourrait l’opposer à un professeur. Cette procédure repose sur la préoccupation majeure de l’établissement de maintenir un climat favorable à l’apprentissage. »

Information : 

Vol et vandalisme

Il est illégal de briser, détériorer ou détruire volontairement les biens, mobiliers ou immobiliers du Cégep, ou de voler. Dans de tels cas, des mesures disciplinaires peuvent être prises et vous vous exposez à des recours en justice. 

Aller au contenu principal