Licences TEA et LMA

Licence de technicien en entretien d’aéronefs (TEA)

Vous souhaitez avoir des responsabilités et de l’avancement dans votre future carrière? Sachez que les formations de maintenance d’aéronefs et d’avionique sont reconnues par Transports Canada et donnent accès à la licence. Cette licence, recherchée par plusieurs entreprises, augmente vos possibilités d’emploi et d’avancement de même que votre salaire. Être certifié vous permettra de pouvoir attester qu’un aéronef et/ou équipement est en état de navigabilité.

Les étudiants qui obtiennent de bons résultats scolaires et qui s’absentent peu de leurs cours peuvent réduire considérablement la durée de la période d’expérience exigée pour la licence.

Information: 

  • Pour en savoir plus, informez-vous auprès du Service de l’assurance qualité, au poste 4249 ou en écrivant à testconformite@ena.ca.
  • Consultez l’information détaillée ci-dessous, au paragraphe Privilèges accordés par Transports Canada.
Licence de maintenance d’aéronefs (LMA) européenne

L’ÉNA offre la possibilité à ses étudiants de maintenance d’aéronefs et d’avionique de passer à l’ÉNA les examens Partie 66 de l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) afin d’obtenir une licence de maintenance d’aéronefs (LMA) européenne en collaboration avec le Wallonie Aerotraining Network (WAN). Pour plus de détails, visiter la page suivante.

Information:

Courriel : services_entreprises@cegepmontpetit.ca

Privilèges accordés par Transports Canada

Les programmes Techniques de maintenance d’aéronefs et Techniques d’avionique sont reconnus et agréés par Transports Canada. Cette reconnaissance permet à un titulaire du DEC de se prévaloir de certains privilèges lors d’une demande de délivrance d’une licence de technicien d’entretien d’aéronefs (TEA) à un centre de service de Transports Canada.

Les crédits sont reliés aux versions des programmes lors de l’inscription.

Les privilèges accordés par Transports Canada :

  • se voir attribuer un crédit d’expérience de 19 mois sur les 48 mois d’expérience exigés lors d’une demande de délivrance d’une licence de TEA;
  • être exempté des trois examens sur les connaissances techniques de Transports Canada.

Pour se prévaloir de ces privilèges un étudiant doit :

  • obtenir son diplôme d’études collégiales (DEC) au programme de Techniques de maintenance d’aéronefs ou à celui de Techniques d’avionique;
  • obtenir sur son bilan de conformité une note de 70 % ou plus pour la partie théorique de chaque « sujet important »;
  • obtenir une note de 70 % ou plus dans le ou les cours de stage du programme concerné;
  • avoir moins de 5 % d’absences inscrites au bilan de conformité.

Un certificat de conformité lui est alors remis par l’ÉNA. Ce certificat lui sera demandé lorsqu’il se présentera à un centre de service de Transports Canada lors d’une demande de délivrance d’une licence de TEA.

Au début de chaque session, un bilan de conformité est remis à l’étudiant. Le bilan de conformité indique, en pourcentage, le nombre d’heures d’absences associé à chacun des cours; le cumulatif des notes de la partie théorique; la note des cours de stage; et, lorsqu’il y a lieu, une mention indiquant que l’étudiant a répondu aux exigences de Transports Canada et qu’un certificat de conformité lui est remis.

Les étudiants qui ne répondent pas à l’exigence d’une note cumulative de 70 % et plus dans la partie théorique de chacun des sujets importants définis par Transports Canada peuvent alors s’inscrire à des tests de conformité au Service de l’assurance qualité de l’ÉNA au poste 4249 ou en écrivant à testconformite@ena.ca.

Par ailleurs, l’étudiant qui veut contester le nombre d’heures d’absence inscrit sur son bilan de conformité doit le faire à la session suivant la réussite de son cours, après quoi, aucune modification ne peut être effectuée. Il doit alors remplir le formulaire intitulé Demande de révision du nombre d’absences, disponible au Service de l’organisation scolaire (local C-170).

Le programme Techniques de maintenance d’aéronefs comporte 1980 heures de formation technique. C’est donc sur ce nombre d’heures que le 5 % d’absences est calculé. Pour le programme Techniques d’avionique, ce pourcentage est calculé sur 1920 heures de formation technique. Une reprise du temps perdu lors d’absences est possible. Un étudiant qui dépasse le 5 % d’absences devra faire une demande au Service d’assurance qualité qui évaluera le dossier. L’ensemble de la démarche doit être complété dans les 12 mois suivant l’obtention du DEC.

Cliquez sur le programme d’études correspondant pour consulter ou télécharger le tableau synthèse :

Techniques d’avionique (280.D0)

Techniques de maintenance d’aéronefs (280.C0)

Aller au contenu principal